Confinement à 8 !

PRESENTATION

Voici une série de petites histoires, d’anecdotes, de réflexions sur une vie de confinement en famille nombreuse.

Le but est d’être drôle, authentiques, et de distraire nos familles en confinement, sans contact, et en comité restreint. Le but est d’ouvrir une fenêtre, de détendre, a aucun moment je n’attends l’approbation, la désapprobation où la polémique sur quoi que ce soit, car les traits seront forcement exagérés pour parfaire l’aspect ridiculo-comique d’une vie de confinement !

Tout d’abord, sont présents à demeure :

Il y a les parents, forcement, tous les deux présents, enfin, au moins pour moi… zach, mon fils ainé, jeff, le second de francois, ma fille de 18 ans, dont je vous parlerai un peu plus tard, et puis les triplets, deux de 14 ans récemment , et le petit dernier de 13 ans….soit pour les non matheux, 8 personnes, 6 mecs, 2 nanas !^^

Il faut dire que ce n’est pas toujours évident ! Parfois.. Souvent ça fuse !! Mais globalement, je n’échangerai ma place pour rien au monde !!

Régulièrement on entend hurler dans la maison, les noms d’oiseau siflent même assez bas ! Mais 2 min après, chacun a reprit sa place, prend ses distances, et souffle un bon coup. Je suis très fière de nos enfants.

 

 

Posté par confinement à 00:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Chapitre 1 éducation nationale et schizophrénie parentale…

 

Jeudi matin, je mélangeais tranquillement mon sucre, farine, yaourt, (ne pas oublier de mettre la levure…) tout en répondant à samuel  que:

« non, les femmes n’avaient pas le droit de vote en 1850 », et que c’est cette réponse qui convenait et non pas l’autre, qui lui plaisait plus parce qu’elle était plus courte à ecrire!

Tout en rappelant nathaël qui rangeait un peu trop vite à mon gout son cahier d’anglais, et en disant à évan que :

« Si ! il devait continué d’essayer de se connecter sur ce p**** de site d’ENT (entendez, pour vous autres parents de l’ancienne génération bénie n’ayant connu que les agendas : Espace Numérique de Travail) c'est-à-dire un site que 1/3 des élèves utilisent quotidiennement  en temps normal, et sur lequel aujourd’hui TOUS les élèves tentent de se connecter chaque matin pour savoir quoi faire……

UN PUR BONHEUR ! et chez nous, c’est 4 fois ça, pour les 4 comptes différents !!!!

Je mélangeais donc…sereine…lorsque mon téléphone se mit sournoisement à sonner. C’était la CPE du collège de mourmelon, qui se retrouvait a devoir telephoner aux 500 familles de ses élèves, de son domicile pour savoir comment c’était passé les 2 premières semaines de cours…….

" Heu….comment dire ! ben déjà la première semaine, on a réussit a se connecter 1 fois à 0h30…..du coup, difficile d’en dire grand-chose.

« - ha oui, vous aussi… »

Et là dans votre tête résonne un grand « YES » de contentement !  ce n’était pas une des gruge d’un de vos rejeton ! la deuxième semaine, on voit déjà les prémisses des choses se mettre en place, selon les affinités des professeurs, pour certains encore inexistant sur la toile, d’autres allant jusqu’au classes virtuelles, chapeau !

Le lendemain, à peu près même heure, autre coup de fil d’un numéro inconnu…celui de la prof principale d’évan, cette fois-ci, qui vient me faire le compte rendu du conseil de classe ! ok…

Et là je réalise. Le décalage énorme qu’il existe entre la nécessité et la réalité.

La nécessité de maintenir un fil, une continuité, pour qu’après soit possible ;

Et la vie, la réalité des familles..

De celles dont les connexions échouent et qui se retrouvent a expliquer à 3 de leurs gamins que:

« Non, ce n’est pas les vacances, mais tu n’as rien à faire… » mais aussi à expliquer au 4ème que comme lui a « la chance » d’avoir réussit à se connecter, ben lui, il va bosser 3h00!

Réalité d’une autre, dont la maitresse de CE2 a prévu 4 à 5 heures de fiches par jour pour un mois et qui, malade, tout comme sa maman, profite des répits que lui offre le doliprane pour ne pas prendre de retard,

de cette amie, seule avec 3 enfants mais en télétravail à temps plein, et qui ne voit pas quand, elle va faire travailler ses enfants en CP, CE2 et 6ème,

ou à tous les gamins que nous suivons, nous les AESH, soit handicapés, soit avec des parcours compliqués, ceux dont le seul parent travaille encore 11h00 à 13h00 par jour, ceux qui venait de déménager….

Je crains une grande disparité dans les classes au retour entre ceux qui auront, comme les miens la chance d’avoir des parents en confinement, où les bons élèves et les autres…

En attendant, je continue de touiller tous les matins mon petit gâteau au yaourt de la journée…parce que la nourriture en confinement, ça aussi c’est une aventure…

Pour plus tard.

 

20200325_215908

 

Posté par confinement à 01:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

chapitre 2: les bonnes surprises! 1

 

 

Les bonnes surprises…

Samedi 21 mars 21H30, presque tous les téléphones de la maison se mettent à bipper en cœur….le SMS est le suivant :

« Mesdames et Messieurs, nous avons le plaisir de vous annoncer  la grande première des CONF’ PARTY !!! RDV zone 51, vers mourmelon, à droite niveau 0, Venez (pas) nombreux et pas la peine de faire attention aux flics dans l’escalier ! »

Nous quittâmes donc le douillet de nos canapés et lits respectifs pour descendre, emmitouflés et curieux, au seul étage non chauffé de la maison….. Et là surprise ! Lumières, musique, cocktails…. Un vrai petit bar clandestin, pour les seuls habitants  de la maison, organisé par les 2 fêtards du groupes Zach et Loïna !

Quand Mahomet ne peut pas aller à la montagne, c’est la montagne qui va a Mahomet….tel est la philosophie de la maisonnée ce soir !

On danse, on boit un peu, on joue. Notre Gentil Organisateur organise un « jeu à boire » dans une famille, où la moitié des personnes ne boit pas une seule goutte d’alcool ?!!! mais bien sûr..

Qu’a cela ne tienne, un petit jeu de PICOLO sur téléphone, et on adapte les règles !^^ pour les 4 qui acceptent l’alcool, les règles restent inchangées (qui perd, boit) et pour les autres, les gorgées se transforment en demi-verre…et le jeu en « qui perd, pisse au lit »!

" évan, distribue 3 gorgées/demi-verre si tu as deja mangé chez François..."

et glou et glou et glou..

"bois 4 gorgées/demi-verres si tu arrives à sucer ton gros orteil"

glou-glou

"Bois 2 gorgées si tu as déjà fait l'amour dans le lit de tes parents"

ouf!!!!!personne ne boit!^^

Niveau intellectuel….proche de zéro, mais tout le monde avait visiblement besoin de cela, puisque les 8 ont été ravis !

 

 

 

20200320_23135120200320_22202120200321_003850

20200321_003638

 

JEUDI 26 MARS

la maison, jusque là plutôt calme en cet fin d'après midi où chacun vaque à ses occupations personnelles, résonne tout à coup de voix qui s'interpellent, de conseils vestimentaires, de cavalcades dans l'escalier.... et je vois passer, sans mot dire, un puis deux, trois, quatres zigotos en tenues sportives ...

le jour d'avant déjà, j'avais cru comprendre à demi-mots que zach et loïna avait fait un peu de musculation, de même que jeff et nathaël et jeff, le jour d'avant..mais là, ça devient sérieux!^^ doucement, après quelques minutes, je descend sans bruit l'escalier qui mène à la salle polyvalante...soulève le rideau, et découvre notre bar clandestin transformé en salle de fitness!!!

et un et deux et trois et quatre....

et un et deux et trois et quatre....

20200327_185358

20200327_185541

 mon intrusion sera de courte durée! virée pour cause de non tenue sportive et de téléphone en mode caméra... je n'en saurais du coup pas plus....et vous non plus!^^

mais c'est ça qui est génial dans les grandes familles, les choses se creent parfois spontanément, et vous assistez à la symbiose d'éléments très différents.

c'est magique!

c'est dans ces moments là que mon coeur de maman se gonfle de fierté pour mes monstres et leurs ressources!

Posté par confinement à 20:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2020

chapitre 3: être pour manger où manger pour être.

Ce que me dit ma liste VS la réalité !

-          5kg de pommes de terre et 2 de carottes

  • Ok, ça passe

-          13 steaks hachés… (hop, 2 repas, un purée-steak, l’autre pâtes bolo..)

  • Et ben non, ça sera chair à saucisse et 8 filets de lottes ( aïe mon porte monnaie)
  • Du coup, on va prendre des courgettes….il faut bien un truc a farcir !

-          15 laits, 30 œufs, 3kg de farine, 2kg de sucre (un minimum pour 10jours…)

  • Bon ben ça sera 12 laits, 2kg de farine….faudra faire avec

-          3kg de pâtes, 2 de riz ( en moyenne 4€80)

  • Là ca sera 2kg de penne barilla, 5kg de riz en sac tissus….prix : 13€88…….

-          2 boites de poires, abricot, ananas

  • Une sur deux….pas si mal.

Direction le rayon hygiène….

-          2 boites de tampons..(pitié, pitié……)

  • YES !!!!!

-          12 rouleaux de PQ…. (pitié…..pitié…..)

  • Bon, ça sera 6……je connais des gros nareux qui vont pleurer et devoir se rationner…..

Et ainsi de suite………..( 1er chargement des courses dans le caddie)

Résultat des courses, un caddie moitié moins plein que ce qu’il devrait être, plein de choses de « remplacement », pour un prix entre 25 à 50% plus cher que ce que je paye d’habitude….

C’est en faisant amèrement ce constat, après avoir salué la caissière que je croise une fois par semaine depuis plusieurs années, que je me dirige vers la sortie du magasin. ( 2ème chargement du caddie sur la caisse, puis 3ème de la caisse au caddie) Plongée dans mes pensées, j’avance machinalement, jusqu'à ce qu’un couple me barre la route à la sortie du magasin.

Un peu surprise, je les entends m’agresser.

« non mais franchement, vous n’avez pas honte de dévaliser ainsi tous les rayons ? Vous imaginez si tout le monde faisait comme vous !! C’est une honte !! »

Je le regardais, abasourdie par tant de virulence, avant que la moutarde ne me monte au nez une demi-seconde plus tard…

Après m’être enquérie courtoisement de savoir s’il voulait que je lui apporte un traitement contre l’ulcère, je lui signifiais que la seule honte, c’était qu’il restait encore des gens aussi C**, histoire de garder bonne mesure….

Après avoir chargé pour la 4ème fois les courses, dans la voiture cette fois-ci, direction la maison…enfin.

Et c’est reparti pour un 5ème chargement…. de la voiture à la cuisine d’été…tout décharger, sur le congélo, tout vaporisé à l’alcool….et laisser reposer 12h00.

Et c’est pile le moment que les enfants choisissent pour me demander si je ne veux pas faire un peu de sport avec eux……et bien, non, franchement, non !

« ha mais tu devrais te forcer ! ça ne te ferai pas de mal de bouger un peu ! c’est pas bon de ne pas avoir d’activité physique ! »

« AAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGG !!!!!! » je vais en tuer un !!!!!^^

Le 6ème chargement sera donc demain matin….du bas jusqu’aux placards, soit au moins deux où trop aller-retour…ça va aller côté sport, je pense !

En attendant, une autre réjouissance profile le bout de son nez….trouver de quoi rassasier 6 estomacs, engloutissant la nourriture tel qu’un trou noir pourrait le faire.mon estomac personnel étant bloqué en mode survie et celui de mon cher et tendre époux remplit suffisamment souvent dans la journée pour ne pas prendre de repas très important, on ne compte que peu dans l'équation

 

la preuve en image!^^

la preuve en image!^^

Invariablement, le même rituel se déroule, presque solennellement dans une grande majorité des foyers du monde, une femme se plante, méditative, devant son frigo ouvert….. une sorcière des temps modernes,devant son chaudron, à imaginer quels ingrédients magiques pourraient bien enchanter les papilles (et donc l’humeur :..) du rois et de sa cours….. Je tenterai bien la boule de cristal… mais pour peu qu’elle me conseille « un poulet frite de papy » ou un menu Big Mac…je risque de ne pas être plus avancée ! Tant pis, on va se contenter de l’inspiration…

Voyons, deux caissettes de poulet….il reste des courgettes, du curry et je ne manque pas d’épice….c’est parti. Alors…..

Passons aux math….6 cuisses x 2 = 12 morceaux……mais nous sommes 8, donc pour deux repas, il me font 16 morceaux…ok, il ne reste donc plus qu’a séparer chaque pilon de son haut de cuisse.. soit 12 x 2 = 24, soit 24 morceaux / 8 personnes = 3 repas !!! yes !!! qu’ils se repointent tous mes profs de math !!! c’est qui la plus forte ! aller c’est partis !

1ère plat : poulet curry avec purée maison

2ème plat : il faudra rallonger la sauce, donc on met des courgettes en plus…qu’on mélangera avec des pâtes ! ben oui, parce que 6 courgettes à 8, même avec un morceau de poulet…ça fait juste quand même !

sauf que si fait ça, je ne sais pas bien à quoi me servira ma farce à saucisses! et bien nous farcirons donc des pattâtes! on ne va pas se laisser abattre pour si peu.

3ème plat : poulet avec…..heu……je verrai bien. probablement 1kg5 de riz, afin qu'il en reste un peu pour une salade composée.

Ben maintenant il ne reste plus qu’a passer à la manutention, parce que si vous croyez qu’on fait cuire 24 morceau de poulet dans une cocotte classique…vous rêvez ! de même pour les 3kg de pommes de terre !

Voilà à quoi ça ressemble, en vrai :

20200327_17333720200327_17334120200329_21533720200329_215418

 

et on continue à se muscler en écrasant la purée, et un, et deux, et trois......"rester sans activité physique"......j'vais leur botter leur petit arrière-train, si ça continue! ils verront bien..non mais!

il est 20h30....nous allons passer à table dans 30 min....pile le temps de se poser un peu! ha mais non...c'etait sans oublier qu'il n'y avait plus ni gâteau, ni pain, ni brioche pour demain.... crotte de bique à roulette! et j'avoue avoir une flemme incommensurable.

mais il me reste une solution, celle de dernier recours...

ouvrir la porte qui monte à l'étage et appeler de ma voix douce et mélodieuse...(sans commentaire, c'est MON histoire...^^)

"zach, tu peux descendre, s'il te plaît?"

(oui le point d'interrogation est une formule rhétorique, tout comme la formule de politesse, et aucun de mes enfants ne s'y trompe...)

et le miracle s'accomplit! il y aura de la brioche pour demain, et j'aurai même pris ma douche avant 23h00! Presque une bonne journée.

20200328_160731

 

A chaque fois, j’ai une pensée émue pour ma grand-mère qui a élevé elle aussi 7 enfants, mais qui elle, les avait tous porté et mis au monde, en continuant à s’occuper des autres…Par contre au vu de l’état de ma maison en travaux depuis 5 ans….j’ai une idée assez précise du confort sommes toute spartiate qu’ils avaient à l’époque.

 

 

 

Posté par confinement à 06:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 avril 2020

Chapitre 4: Foutage de gueule où l'hypocrisie masculine

 

 En ces temps de confinement,

nous avons tous vu passer des petites blagues telles que

« Nous présentons nos condoléances et notre soutien à tous les hommes qui ont dit à leur femme, un jour,

 qu’il ferait cela quand il aurait le temps ! »

Donc, on connaît tous cette aptitude sur-développée chez nos hommes « la procrastination »……

Parce que, vraiment, avec la vie de fous que l’on mène, ils n’ont vraiment pas le temps !

Et pendant les vacances ?...

Ben non, puisque c’est le seul moment de l’année où on peut partir, se changer les idées, se retrouver, se reposer….

ok…. nous sommes nombreuses à nous contenter de cette vérité. Jusqu’au jour, où n’en pouvant plus, on fini par le faire soi-même pour les plus dégourdies, où on demande simplement à quelqu’un d’autre de nous filer un coup de main. Parce que c’est vrai qu’il travaille pour nous nourrir le pauvre chéri quand même… ne voulant pas être cataloguer de chieuse tyrannique, on évite de leur faire remarquer qu’ils pourraient quand même bouger un peu plus leur cul…. Parce qu’ils vivent là aussi, bouffent, chient, salissent……ha le poids du patriarcat…

Mais pendant le confinement me direz-vous ? Plus l’excuse de courir partout, plus l’excuse de vouloir en profiter pour sortir, où partir en vacances…Du coup, Naïves que nous sommes, nous sommes nombreuses, je le sais, à nous être réjouie à l’idée de toutes ces choses qui allaient afin avancer, de toutes les opportunités que cela ouvrait !!! A défaut de profiter de la vie, on allait au moins pouvoir désengluer les choses. Repeindre, planter, refaire la terrasse, que sais-je….

Mais c’était sans compter sur la mauvaise foi masculine… Curieuse, j’ai fait un petit sondage dans la famille et les amies, des pires excuses qu’ils ont osés nous sortir pendant le confinement.

         Je ne peux pas, je suis en game (jeux vidéo en ligne) avec des potes, et après on se fait un apéro en visio-conférence… tu sais en ces temps difficiles, c’est important ma chérie d’entretenir ses relations sociales…..

         Non je ne peux pas, avec vous tous à la maison…je ne supporte pas de travailler en ayant des gens dans les pattes….. (il est beau celui là…)

        J’ai décidé de suivre un programme d’épanouissement personnel, le matin, je fais une heure de yoga, et l’après midi, j’ai 2h00 de sport, ce n’est pas le moment que je me blesse.

          Oui, j’voulais commencer hier, mais ça me fait vraiment trop chier ! (ben oui, parce que ta femme, ça ne la fait pas chier de te voir imprimer ton cul dans le canapé devant ta console où netflix…..)

Mais celle qui est revenu le plus souvent, est je crois encore plus drôle !… Ces Messieurs, sous couvert de filer un coup de main, bâclent de façons flagrante ce qu’on leur demande…foutent de l’eau partout si c’est la vaisselle, font plein de traces avec le rouleau de peinture, salissent 15 plats et 3 plants de travail sans oublier le sol si ils font à manger……etc. Vous avez comprit l’idée. Et lorsque leurs épouse, un brin agacée (on se demande pourquoi…) leur en fait la remarque, la réponse varie peu d’un de ces spécimen à l’autre….

-          «  de toute façon, il faut toujours faire comme tu as décidé !!! Puisque je ne fais jamais rien de bien, débrouilles toi toute seule ! » et de partir se draper dans leur fierté bafouée….. laissant tout en plan…

Sérieusement, ils pensent qu’on est dupe ???

Mais on ne peut pas l’être, les mecs !!

Parce que si ce genre de réactions était habituel, vous régleriez votre vie comme un gosse de 4 ans…. 

« tu ne veux pas me laisser sauter dans les flaques ? Tu ne veux pas me laisser gribouiller sur les murs ? vous ne voulez pas m’augmenter ? vous ne voulez pas me laisser doubler sur une ligne blanche ? tu ne veux pas que je dégueulasse tout dès que je fais un truc? Alors je fais une colère et je boude….. ( ça vous rappelle quelque chose ?). MDR !!!

Le mien, bon macho de base, n’a bien sûr rien à envier aux maris de mes copines !^^  

la preuve, en photo, bien sûr !

Voilà donc le sol du studio, commencé au début de la seconde semaine de confinement…mais qui ne peut être finis parce qu’on a ni barre de seuil ni plainte…

20200410_115453

 

Voilà ensuite le palier, déménagé samedi 28 mars afin d’y poser le parquet flottant….qui flotte surement toujours, mais bien loin d’ici….

 

20200410_115518

 

 

Et voilà enfin l’idée qui a mis 2 jours à germer, et deux heures, oui, oui, seulement 2h00 a être réalisée ! L’accessoire indispensable à tout jardin familial…..

Le stand de tir !!!!

Fait selon les règles de sécurités, en ayant été faire une déclaration à la gendarmerie, et prévenir nos voisins....oui oui. tout ça!

20200406_150808

 

20200406_165244

20200406_165252

 

 

 

Posté par confinement à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :